En feuilletant "La psychopathologie de la vie quotidienne"

Parmi tous ces exemples d’oublis, d’erreurs et de lapsus, il y a de pures merveilles. Une de celle que j’aime le mieux est sans doute une erreur de lecture de Freud : il avait lu dans un journal cette annonce d’un voyage "en tonneau à travers l’Europe". Au lieu de "Zu Fuss", "à pied à travers l’Europe Il avait lu "Im Fas", en tonneau. En suivant les associations de Freud, à partir de Diogène et de son tonneau, cette erreur nous en dit long sur les rapports ambivalents de Freud à l’égard d’Alexandre, non pas Alexandre le grand, mais Alexandre le petit, son petit frère, et le rôle décisif que joue le désir d'Amalia, leur mère.

Mais voici que surgissent au détour de ces pages, tout d’abord ma préférée, la petite danseuse de French Cancan, celle qui, pour se punir de trop aimer se donner en spectacle, s’était cassé une jambe et aussi cet homme, bon père, qui jouant avec son enfant, l’avait lancé en l’air si haut qu’il l’avait cogné contre le lustre du salon.

Puis, au détour d'une autre page, nous découvrons Freud qui soignant une vieille dame nonagénaire a pour mission de lui faire tous les jours une piqûre de morphine et de lui instiller un collyre dans l’œil. Ce jour-là "son automate a mal fonctionné" et il se trouve, à sa grande confusion, avoir envoyé quelques gouttes de morphine dans l'œil de sa patiente. Il éprouve une grande angoisse devant cette faute d’inattention. Il avoue en effet avoir pensé à tout autre chose à ce moment là... Devinez à quoi ? Tout simplement à l’Oedipe!

Mais de tous ces exemples cliniques celui qui m'a le plus amusé, parce qu'il nous révèle un côté inattendu, primesautier de l'inventeur de la psychanalyse, est sans nul doute une maladresse qu'il nous raconte avec beaucoup de spontanéité : un jour entrant dans une pièce, il envoie résolument l'une de ses pantoufles en l'air et, visant adroitement une précieuse petite statuette de marbre, une "Vénus de Médicis", la brise net. Il était, au moment où il avait eu ce geste maladroit, très inquiet pour la santé d'une jeune femme qui lui était proche. Peut-être était-ce l'héroïne de son grand rêve, le rêve de l'injection faite à Irma"? Par ce geste, il espérait amadouer les forces du destin.

Liliane Fainsilber

Page Acceuil Page Constellation